Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Violations du droit des enfants : plus de 377 000 enfants maliens ont besoin d’une protection.

Violations du droit des enfants : plus de 377 000 enfants maliens ont besoin d’une protection.

Le nombre de violations commises contre les enfants a fortement augmenté au Mali en 2019 dû à l’insécurité. La Directrice exécutif de l’UNICEF Henrietta Fore a tiré la sonnette d’alarme sur les violations du droit des enfants à travers un communiqué de presse rendu publique le mardi 13 aout 2019

La crise sécuritaire au nord et au centre du Mali en 2019 prend une dimension inquiétante : le carnage contre les civiles, le vol des bétails et la destruction des villages … Un état de fait qui a entraîné le déplacement massive de la population.

Les enfants ne sont pas épargnés et selon la directrice exécutive de l’UNICEF Henrietta Fore, la mort et la mutilation d’enfants, leur déplacement, leur séparation d’avec leur famille, les violences sexuelles sont autant de violations du droit des enfants constatées. Elle a affirmé que plus de 150 enfants ont été tués et 75 enfants blessés au cours du premier semestre 2019. Le recrutement et l’utilisation d’enfant dans les groupes ont doublé par rapport à la même période en 2018, et plus de 900 écoles restent fermées en raison de l’insécurité. C’est pourquoi la directrice exécutive de l’UNICEF Henrietta Fore a fait appel aux protagonistes à protéger le droit des enfants. « Nous ne devons pas accepter la souffrance des enfants comme la nouvelle normalité. Toutes les parties doivent mettre fin aux attaques contre les enfants et prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger de tout danger, conformément au droit international humanitaire et au droit international des droits de l’homme. Les enfants devraient aller à l’école et jouer avec leurs amis, sans devoir se soucier d’attaques ni être forcés de se battre » dixit la directrice exécutive de l’UNICEF Henrietta Fore.

Dans le même communiqué de presse, la directrice exécutive de l’UNICEF Henrietta Fore a affirmé que plus 377 000 enfants ont actuellement besoin d’une assistance en matière de protection au Mali. Raison pour laquelle la directrice Henrietta Fore a sollicité une conjugaison des efforts (Etat, les partenaires techniques et financiers) pour venir en aide à ces enfants. Elle ajoute que l’UNICEF souhaite fournir un appui psychosocial à plus de 92 000 enfants touchés par le conflit.

Il est bon de rappeler que le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, généralement désigné par l’acronyme Unicef, est une agence de l’Organisation des Nations unies consacrée à l’amélioration et à la promotion de la condition des enfants. Créé en décembre 1946, l’UNICEF est présente au Mali depuis une cinquantaine d’années. Elle appuie les efforts du gouvernement et de la société civile pour l’amélioration de la vie des enfants notamment par la création d’ une cité pour l’épanouissement des enfants sis à Niamankoro.

Bissidi Simpara
Bamako, le 14 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés