Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Violence basées sur le genre : Les filles prennent la parole

Dans la mouvance du 11 Octobre, Journée internationale de la jeune fille, le Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali a organisé ce samedi 19 Octobre, une formation des filles leaders sur les violences basées sur le genre et la santé sexuelle et reproductive.

Cette formation de 48 heures qui regroupe une trentaine de filles des six communes du district de Bamako vise à outiller les leaders d’associations qu’elles sont pour mener à bien les actions de plaidoyers auprès des autorités, des parents et de leurs camarades enfants et jeunes sur les conditions de la jeune fille malienne.

Présidente du Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes (CCNEJ) du Mali, Aïssata Amadou Bocoum fera savoir qu’en plus des initiatives des autorités et des organisations de la société civile, il est temps que les enfants et jeunes du Mali prennent la parole pour défendre leur cause. « Aujourd’hui il nous faut nous-mêmes mener des actions de sensibilisation et de plaidoyer sur la scolarisation des filles et leur maintien à l’école, lutter contre le phénomène des mariages d’enfants, les violences basées sur le genre et la santé sexuelle et reproductive et d’autres privations qui touchent les enfants et plus particulièrement les filles » a-t-elle dit.

Partenaire du Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali dans l’organisation de la session de formation, l’ONG internationale, Save The Children espère que les filles, une fois outillées permettront une bonne mise en œuvre de son projet « voix des filles, droits des femmes ». Selon le coordinateur du projet, Oumar H Touré il s’agit pour Save The Children et son partenaire de mise en œuvre qu’est la coalition des organisations de la société civile pour l’éducation pour tous, de faire en sorte qu’aucune fille ne soit privée de la scolarisation du fait des mariages d’enfants. Oumar H Touré a invité les filles leaders à faire des hommes des alliés dans la lutte contre le mariage précoce et toute autre lutte en faveur des jeunes filles.

Créée en 2012, le Conseil Consultatif National des enfants et Jeunes (CCNEJ) du Mali se veut une plateforme fédératrice des initiatives en faveur des enfants et jeunes du Mali.

APA
Le 25 Octobre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés