Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Violence xénophobe en Afrique du sud

C’est le monument de la Tour de l’Afrique à Bamako, symbole de l’unité africaine, que l’association Parlement populaire du peuple (PPP) a choisi pour condamner la violence xénophobe en Afrique du sud.

Cette organisation de la société civile malienne a exprimé son indignation face à la violence perpétrée contre les ressortissants des pays africains résidant au pays l’Arc-en ciel, en appelant au respect des dispositions de la Charte africaine des droits de l’Homme. Pour son porte –parole, Adama Ben Diarra, héros de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela a incarné, durant son existence, la résistance contre toute forme de brimades. Lequel a rappelé cette citation du premier président noir de l’Afrique du Sud qui indique que « Un homme qui prive un autre de sa liberté est prisonnier de la haine, les préjugés et de l’étroitesse de son esprit ».

« Combien de fois les peuples africains se sont mobilisés contre l’apartheid et la libération de Mandela. Cette lutte constitua la fin du système de l’oppression et de l’exclusion contre les noirs, de l’affranchissement des frères et sœurs Sud-Africains », s’interroge le porte parole du PPP. Il a appelé les dirigeants africains à se mobiliser contre la violence xénophobe et injustifiée en Afrique du Sud.

Pour rappel, les étrangers noirs africains font l’objet de mépris au pays de feu Nelson Mandela. Les populations à l’origine de cette violence xénophobe les accusent de voler tous leurs emplois. Les violences ont déjà fait une dizaine de morts incitant pour beaucoup de pays à rapatrier leurs ressortissants.

Selon d’autres presses, plus de 600 Nigérians sur les 100 000 que compte l’Afrique du Sud se sont déjà portés candidats au départ. Ils viendraient de tout le pays, et pas seulement de Johannesburg, la ville la plus touchée par les violences. Environ 200 Nigérians sont arrivés, mercredi 11 septembre, à l’aéroport de Lagos en provenance de Johannesburg.

Siaka DIAMOUTENE
Le 13 Septembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés