A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Urgent, deux cas de coronavirus confirmés au Mali
Bon à savoir sur le Coronavirus : quelques liens utiles
Coronavirus au Mali : •4 cas enregistrés en deux jours•
Pr Akory Ag Iknan : « J’invite les Maliens à se méfier des fausses informations autour de cette maladie...
Coronavirus : Quatre cas confirmés au Mali
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Le Coronavirus privera les nouveaux députés d’une grande légitimité

Sans connaitre officiellement le taux de participation, il ne fait aucun doute que les électeurs ont boudé les urnes...

Lire

30-03-2020

Les élections législatives ont eu lieu sans grande affluence

 

Coronavirus au Mali : •4 cas enregistrés en deux jours•

 
Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Sport | 22 Septembre | Le Reporter | L'Indicateur du Renouveau | Le Carrefour | La Mutation | Le Débat |
 
Sur le fil de l'actualité...
Clin d’œil : COVID -19 une réalité mondiale, un chamboulement de l’ordre mondial
Achat d’avion presidentiel-equipements militaires : Mahamadou Camara et… les autres ?
Le chef de file de l’opposition malienne enlevé : Un défi à la République !
Situation du pays
Mesures préventives contre le COVID- 19 : Pourquoi les mosquées ne ferment pas ?
L’école en question : Si la grève est un droit pour les enseignants, l’éducation en est un autre pour les enfants !
Couvre-feu au Mali : La politique deux poids deux mesures des autorités maliennes
Burkina Faso
Coronavirus : Le couple Karambiri guéri

Dans le message ci-dessous, le couple Karambiri dit être sorti de l’hôpital où il était interné après avoir été testé positif au coronavirus. Ce faisant, il demande aux uns et aux autres de ne pas céder à la peur-panique. Lisez plutôt Après 11 jours d’internement pour des soins appropriés suite à un test jugé sensible au coronavirus, je viens de quitter l’Hôpital. Tout en rendant grâce à Dieu, je remercie du fond du cœur tous les saints à travers le monde qui ont élevé des prières pour notre restauration. Je remercie également le personnel médical qui, malgré les moyens et leur nombre limités se sont battus jours et nuits pour prendre soin de nous. Au moment où mon épouse et moi sommes rétablis, nous leur devons à tous une grande reconnaissance. J’ai une pensée pour tous ces malades du Covid-19 internés que nous avons côtoyés et qui passent de longues nuits et des jours interminables souvent dans l’incertitude. J’ai une pensée pour tous ceux qui sont confinés, incapables de vaquer à leurs occupations ou de prendre soin des leurs. Je suis peiné pour eux. J’ai encore une grande peine pour la famille de cette malade du Covid-19 qui a rejoint la Patrie Céleste. Même ne la connaissant pas, j’ai une pensée pour son mari, ses enfants, sa famille et ses collègues députés.LePays

Guinée
Double scrutin : Il n’y a pas de quoi en être fier

Comment pouvait-il en être autrement, quand on voit la façon dont le premier responsable du pays dont la volonté de se maintenir au pouvoir fait de moins en moins l’objet de doute, est resté hermétique aux appels à la raison, malgré la clameur nationale et internationale ? Ainsi donc, ni le boycott de l’opposition, ni les interpellations de la communauté internationale, ni les démissions au sein du gouvernement, ni même la pandémie du coronavirus n’auront réussi à faire plier le Professeur Condé dans sa volonté d’organiser ces scrutins querellés qui n’ont jamais fait consensus en Guinée, voire au-delà. A défaut de la honte, Condé devrait avoir le triomphe modeste par rapport au vote du 22 mars. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce 22 mars restera une date noire dans l’histoire de la Guinée. Car, pour un rendez-vous électoral aussi important pour l’avenir de la Nation, et qui devait être le couronnement de l’expression libre et souveraine de la volonté du peuple, l’histoire ne pouvait pas être plus cruelle pour le peuple guinéen qui souffre le martyre et qui ne cesse de compter ses morts depuis qu’il entré en délicatesse avec son Papy de président qui se refuse à la sagesse en refusant de faire valoir ses droits à la retraire.Mais quelle crédibilité peut-on accorder à des élections qui se sont tenues dans la violence et à huis-clos, sans observateur étranger, après le retrait, tour à tour, de l’OIF. LePays

G20
L’Arabie saoudite a appelé mercredi à l’organisation d’un sommet « virtuel » du G20

L’Arabie saoudite a appelé mercredi à l’organisation la semaine prochaine d’un sommet « virtuel » du G20, regroupement des 20 principales puissances économiques mondiales, consacré à la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus. « La présidence saoudienne du G20 communique avec les pays du G20 pour convoquer un sommet virtuel extraordinaire (…) la semaine prochaine afin de faire avancer une réponse coordonnée à la pandémie de Covid-19 et à ses implications économiques », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « Les dirigeants du G20 présenteront un ensemble coordonné de politiques pour protéger les personnes et protéger l’économie mondiale », a-t-elle assuré. Cette annonce intervient après une réunion à Ryad fin février des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20 au cours de laquelle ils avaient exprimé leurs inquiétudes concernant l’épidémie et ses conséquences économiques. Depuis, les Bourses à travers le monde se sont effondrées et les cours du pétrole ont chuté, relançant les craintes d’une crise généralisée et suscitant des critiques quant au manque d’action du G20. « Je trouve étrange, dans un temps où ce sont les pays émergents d’Asie qui créent le problème...Républicain

Traitement Covid19
Ce qu’on dit sur les effets secondaires est délirant”, estime le professeur Raoult

Alors que la France vit son 5e jour de confinement, le Professeur Didier Raoult, spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, et directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée depuis 2011, reste persuadé que le traitement du Covid-19 par la chloroquine, conjugué à un dépistage massif de la population, est la solution ultime pour contrôler l’épidémie. Avec son look détonnant et son franc parler, le Professeur Didier Raoult est aujourd’hui considéré comme l’un des scientifiques les plus influents de la planète. Comme il le dit lui-même ce samedi dans La Provence, c’est “une star mondiale dans son monde”. Récemment approuvés par Donald Trump pour les USA, ses essais de traitement du Covid-19 par la chloroquine, un antipaludique connu, combinée avec une autre substance active, l’azithromycine, ont montré des résultats très encourageants à Marseille, où après 6 jours de soins, 75% des patients testés ont été guéris du virus. “Ce n’est pas moi qui suis bizarre, ce sont les gens qui sont ignorants”. Malgré tout, en France, certaines voix scientifiques font état d’effets secondaires dangereux, notamment cardiaques, et ne semblent pas complètement convaincues par ce traitement à la chloroquine...MLW

 

Zoom sur Hammadoun Dicko (1924-1964) : Le destin brisé d’un homme politique aux dents longues
Homme politique malien né en 1924 à Diona, Hammadoun Dicko sera lâchement assassiné à Kidal sous le régime de Modibo Keita. Fils d'un chef de village, il étudie à l'école de Douentza puis à Mopti et au lycée Terrassons de Fougères à Bamako, Hammadoun Dicko poursuit ensuite à l'Ecole normale William Ponty de Dakar. En 1947, Monsieur Dicko est nommé instituteur où il exerce d'abord à Bafoulabé (...)
 

Bon à savoir : 07 astuces pour réagir face aux ragots ou commérages
Les critiques, les rumeurs et les ragots sont des éléments fréquents du quotidien de tout être humain. Certainement qu'à de nombreuses reprises, quelqu'un est venu vous rapporter une rumeur sur une connaissance commune. Mais combien de fois avez-vous raconté quelque chose sur une autre personne à l'un de vos amis ou de vos proches ? Mais, ce qui différencie ces comportements, c'est (...)
 

© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés