Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Tjikan
Conférence statutaire de la section syndicale des Douanes : L’heure du bilan

L’hôtel Maeva Palace a servi de cadre, le mardi 17 juillet dernier, pour la conférence statutaire de la section syndicale des Douanes. L’évènement était présidé par l’Inspecteur Général Ali Coulibaly, Directeur Général des douanes en présence de Yacouba Katilé, secrétaire général de la section syndicale des douanes et d’Aguissa Zouledeini Maïga, représentant du secrétaire général du Syndicat National des Travailleurs de l’Administration d’Etat (SYNTADE).

L’objectif de cette conférence était d’exposer le rapport moral d’activités et financier tenu pendant les cinq dernières années.
« La section syndicale des douanes a fait des résultats dans la défense des intérêts des travailleurs et travailleuses qui sont de plus en plus confrontés à des risques voire même mortels », a témoigné Aguissa Zouledeini Maïga, représentant du secrétaire général du SYNTADE.

A sa suite, Yacouba Katilé, secrétaire général de la section syndicale des douanes dira que le syndicalisme devient de plus en plus un idéal peu accepté par les autorités. Malgré cela dit-il, de nombreuses approches de collaboration intelligente sont soit conseillées, soit mises en pratique au Mali.

« La concertation et le dialogue social sont des valeurs induites par la démocratie. L’humanisation des relations professionnelles bien acceptées permettra une résolution pacifique des divergences de vue, des conflits de compétences et d’intérêts….. », a expliqué Yacouba Katilé. Avant de rappeler que le syndicalisme est un cadre de socialisation dans les services et entreprises dont l’institution d’un fonds social et d’une mutuelle sont des aspects importants. Pour lui, l’itinéraire d’une carrière devra imaginer des méthodes et des voies pour renforcer les capacités de chaque travailleur de manière que cela se traduise par une augmentation de revenus.

L’inspecteur Général Ali Coulibaly, Directeur Général des douanes quant à lui a remercié la section syndicale pour son accompagnement constant pour les actions accomplies par la direction générale des douanes.

« Aucun sacrifice n’est de trop pour ce pays qui se trouve dans une situation difficile. Ce message a été bien perçu par la section syndicale des douanes qui n’a ménagé aucun effort pour faciliter la tâche, parce que sans un climat social apaisé, rien de concret ne serait réalisable. Vous avez aidé l’administration des douanes vers la relecture du code des douanes, cela est une réalité aujourd’hui. Vous y avez participé activement pour que les préoccupations majeures, les avantages et les intérêts de l’administration soient sauvegardés, mais surtout pour que les douaniers puissent être protégés dans l’exécution de leurs missions qui sont difficiles, exaltantes et souvent dangereuses » a-t-il laissé entendre.

Moussa Sékou Diaby
Du 24 Juillet 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés