Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Région de Mopti : Le vote s’est deroulé sans incident

Hier, ce sont 1.036.801 électeurs qui étaient appelés aux urnes dans la Région de Mopti. Pour s’enquérir des conditions de démarrage du scrutin, le gouverneur de la Région, le général Sidi Alassane Touré, s’est rendu dans certains centres de vote de la commune urbaine de Mopti et de la commune rurale de Fatoma. C’est par le complexe scolaire Lassana Samassékou, sis au quartier Komoguel II qui abrite 24 bureaux de vote, que le gouverneur a commencé sa série de visites.

Arrivé aux environs de 10 heures, il s’est d’abord acquitté de son devoir civique dans le bureau n °2 dirigé par Amadou Guindo, assisté des 4 assesseurs en présence des délégués des candidats, des observateurs, dont celui de la CENI. A l’arrivée de la délégation, la cour était très peu animée. Il n’y avait aucune affluence devant les bureaux de vote. Nonobstant cette morosité, la délégation a pu constater la présence du matériel électoral, des agents électoraux, des délégués des candidats et des électeurs qui exercaient leur droit sous l’œil vigilant d’un dispositif sécuritaire qui veillait sur le site et son environnement.

Le gouverneur et sa délégation se sont ensuite rendus au groupe scolaire Idrissa Sow de Sévaré, avant de mettre le cap sur le centre de vote de Fatoma où l’on dénombre 6 bureaux de vote. L’on se rappelle que le matériel électoral de ce centre avait été saccagé par des bandits lors du premier tour du scrutin le 29 juillet. Contrairement aux premiers sites visités, la délégation a trouvé une certaine affluence au niveau de ce centre.

A l’issue de sa série de visites, le gouverneur s’est dit satisfait des dispositions organisationnelles et sécuritaires qui ont permis aux citoyens d’exercer tranquillement leur droit de vote. Il s’est dit heureux de constater la présence massive des observateurs nationaux, sous-régionaux, internationaux et des délégués des candidats qui participent à la crédibilisation des résultats et à l’apaisement de l’après-élection, a-t-il indiqué.

Selon le général Sidi Alassane Touré, à la lumière des leçons tirées du 1er tour, le défi était le renforcement de la sécurité. Pour cela, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga s’est spécialement rendu à Mopti le samedi 11 août pour échanger avec les autorités militaires, recueillir leurs préoccupations et renouveler les instructions pour une meilleure sécurisation du scrutin afin que tous les bureaux puissent ouvrir. Cela a été fait.

Dramane COULIBALY

AMAP-Mopti

L’Essor du 13 Aout 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés