Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
La MOECM recommande de formaliser la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote

Pour la transparence du scrutin présidentiel au Mali : La Mission d’Observation Électorale de Caritas Mali recommande de formaliser la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote

Après la tenue du second tour du dimanche 12 août, les responsables de l’ONG Caritas Mali étaient face à la presse dans l’enceinte de leur siège, le mardi 14 août 2018 en vue de faire une déclaration préliminaire. La Mission d’Observation Electorale de Caritas Mali (MOECM), à travers la voix de Théodore Togo, s’est dit satisfaite de la bonne tenue du scrutin dans les 692 bureaux de vote observés. Ce constat démontre que des défis majeurs ont été relevés, notamment sur les points liés à la transparence et à la sincérité du vote, selon Théodore Togo.

Le dimanche 12 août dernier, 8.000.462 maliens étaient appelés aux urnes pour le second tour de l’élection présidentielle. Pour bien observer le scrutin, Caritas Mali avec l’appui de ses partenaires dont Secours Catholique France, Caritas Espagne et MISEREOR, a déployé comme lors du premier tour une mission d’observation électorale sur l’ensemble du territoire national excepté les régions de Kidal et Tombouctou. Cette mission était composée de 513 observateurs et superviseurs dont 142 femmes pour une couverture de 167 communes sur les 703 que compte le Mali et a pu observer 692 bureaux de vote.

Dans la déclaration lu par Théodore Togo, Secrétaire Général de Caritas Mali il ressort que « Les faits marquants du scrutin dans les bureaux de vote observés par la MOECM portent sur l’heure d’ouverture des bureaux de vote, la disponibilité des matériels et des documents électoraux, la présence et la ponctualité des agents électoraux, le fonctionnement des bureaux de vote, la présence des forces de sécurité, l’affluence des électeurs dans les bureaux, l’heure d’ouverture et de fermeture ainsi que le dépouillement ».

De façon générale, a dit Théodore, les bureaux de vote observés par la MOECM ont ouvert et fermé à l’heure. Toutefois, il dira qu’à Mopti, les bureaux de vote délocalisés des villages de Danna, Daladougou et Korienwel à Fatoma, ouverts dans un premier temps, ont été fermés avant de rouvrir vers 11 heures, après la visite du gouverneur.

La mission a aussi constaté le faible éclairage de certains bureaux de vote rendant le dépouillement pénible dans certains centres de vote. S’agissant de la disponibilité des matériels et des documents électoraux, la MOECM a constaté leur disponibilité dans la grande majorité des bureaux de vote observés.

Cependant, la MOECM a souligné l’absence des listes électorales affichées au niveau de certains bureaux de vote, notamment au centre Mamadou Goundo Simaga, 1er cycle et 2ème cycle, de Badalabougou du District de Bamako. Selon Théodore Togo, dans la commune de Fatoma en région de Mopti, le Maire a profité du retard d’un assesseur pour en imposer un de son choix, en l’occurrence un électeur alors que le président du bureau de vote avait déjà procédé au remplacement du retardataire. Par ailleurs des motifs de satisfaction ont été constatés par la mission à savoir le déroulement du scrutin dans un climat serein et apaisé en dépit des dysfonctionnements constatés et de la faible affluence des électeurs.

La mission a aussi tiré des enseignements du processus et en a profité pour faire des recommandations. Il s’agit entres autres selon la mission, de formaliser dans la révision de la loi électorale la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote pour la transparence ; formaliser et renforcer le cadre de concertations administration territoriale, partis politiques et société civile ; constituer un vivier d’agents électoraux et de persévérer dans le renforcement de leurs capacités opérationnelles.

Sidiki Dembélé

Le Républicain du 15 Aout 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés