Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
AE-RIVE GAUCHE : Une soixantaine d’enseignants formés par le projet SIRA

Dans le cadre de la formation continue, une soixantaine de maîtres de la 1ère et 2e année fondamentale de plusieurs centres d’animation pédagogique de l’Académie d’enseignement -rive Gauche de Bamako ont suivi du 4 au 7 septembre 2018, au groupe scolaire Mamadou Konaté, une formation sur la technique d’animation de l’apprentissage de l’enseignement de la lecture et l’écriture en bamanakan dans les classes d’initiation.

Initiée par le projet Select Integred Reading Activity (SIRA), la cérémonie d’ouverture était présidée par la directrice du centre d’animation pédagogique de Bamako-Coura, Mme Aïssata Doumbia.

L’atelier de formation a regroupé 60 enseignants des classes d’initiation, venus des centres d’animation pédagogique de Bamako-Coura, du centre commercial de Sebenikoro et de Lafiabougou. Il s’agit pour les enseignants de redire dans leurs propres mots l’essentiel de la politique linguistique du Mali ; de produire des activités en lecture et écriture plus conformes aux besoins des élèves ; de préparer des activités plus approfondies pour les élèves ; de mieux évaluer les élèves ; utiliser les techniques de façon plus efficace ; de mieux identifier les élèves ayant besoin d’aide et de trouver la remédiation adéquate ; de manipuler les tablettes d’auto-formation.
Durant quatre jours de formation, les participants ont échangé sur plusieurs thématiques qui sont entre autres la politique linguistique du Mali, le référencier et son rôle dans la planification, le cahier d’écriture et l’écriture inventée, et la classe bienveillante. Le médium d’enseignement est le bamanakan. Chaque participant a été équipé auparavant d’une tablette numérique avec un logiciel lui permettant son auto-formation. La formation est assurée par les conseillers pédagogiques Boubacar Camara et Mahamadou Diakité.

Pour Salif Sogoba, superviseur du projet SIRA, cet atelier permettra d’améliorer les connaissances des enseignants sur l’apprentissage de la lecture et écriture. « Nous formons les enseignants, les directeurs et les conseillers pédagogiques. En plus de la formation, nous les suivons, les évaluons et nous équipons en matériel nécessaire pour les enfants et les enseignants. Si un enfant a les connaissances de base dans sa langue maternelle, le reste du processus d’apprentissage sera facile pour lui », a-t-il déclaré.

Mme Aïssata Doumbia, directrice du CAP de Bamako-Coura, a souligné toute l’importance de l’atelier : « A travers cet atelier, nous cherchons à renforcer les compétences acquises par les enseignants au cours des précédentes formations. Le projet est salutaire car les enfants ont besoin d’être appuyés en lecture et écriture dans les classes de 1ère et 2ème année. Nous ne pouvons qu’encourager et soutenir ce genre d’initiative. Notre accompagnement ne fera pas défaut pour l’atteinte de l’objectif du projet ».

Créé en 2016, le projet SIRA vise l’amélioration de la qualité de l’apprentissage de la lecture et écriture dans les classes d’initiation (1ère et 2ème année). Il est mis en œuvre par un consortium d’ONG que sont EDC (Éducation Développement Center), IEF (Institut pour l’Éducation Populaire), OMAES (Œuvre Malienne pour l’Aide à l’Enfance au Sahel), Save The Children et SOGEMA.

Abdrahamane Diamouténé

Le Débat du 10 Septembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés