Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot : Journée à risque

Le bras de fer entre le pouvoir et l’opposition fait craindre le pire. Nous ne sommes pas loin d’une crise postélectorale que redoutaient jusqu’ici les Maliens.

Ce matin vendredi, l’opposition a décidé de marcher à nouveau. Malgré l’interdiction par les autorités du district la manifestation est maintenue.

Pis, les manifestants comptent camper au niveau de la place de l’indépendance de la journée du vendredi au samedi. Une action coïncide avec la cérémonie de dépôt de germes de fleur du chef de l’Etat à l’occasion de la fête de l’indépendance. Qu’est ce qui va se passer ? Les forces de l’ordre vont-elles empêcher la tenue de la manifestation ? Une chose est claire, des deux camps, les positions sont tranchées.
La marche de l’opposition se tiendra également à la veille de grand défilé militaire du 22 septembre ou selon nos informations, se déroulera en présence de plusieurs chefs d’Etat et des invités de marque. Un événement pas comme les autres pour IBK qui, en même temps, célèbre en grande pompe sa victoire à la présidentielle.

En bravant l’interdiction de manifester, l’opposition entend défier le régime.
En perspective, une journée à risque dans la mesure où les autorités sont dans la logique de sévir.

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 21 Septembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés