Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  22 Septembre (hebdo du lundi)
Éducation et formation professionnelle : Le document-programme du PRODEC II validé

L’atelier de validation du programme Prodec II a pris fin hier, à l’hôtel Radisson blu de Bamako. Il a été sanctionné par une série de recommandations pertinentes, permettant d’améliorer le contenu du document relatif à ce programme. Ces recommandations ont été formulées par les représentants des services techniques des ministères de l’Education nationale et de la Formation professionnelle.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier était présidée par le ministre de l’Innovation et de la Recherche scientifique, Pr Assétou Founè Samaké Migan en présence de son homologue de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne Amadou Koïta.
Ont participé à cet atelier de trois jours, des cadres des services centraux des départements concernés, les élus locaux, les représentants de la société civile et les partenaires techniques. Ces trois jours d’échanges et de discussions ont permis à ces participants d’examiné les projets de programmes, sous-programmes ; d’examiner le projet de plan d’actions pluriannuel budgétisé et de vérifier la cohérence entre le cadre de résultats et le cadre logique etc.

Dans son intervention le Pr Assétou Founè Samaké Migan, a d’abord salué l’engagement des partenaires techniques, aux côtés du Mali, dans l’élaboration du Programme décennal de développement de l’éducation, deuxième génération (PRODEC II). Selon elle, cette constance est l’expression appuyée d’une volonté commune d’accompagner le gouvernement du Mali dans le développement de notre pays, en général et dans la promotion du secteur de l’éducation et de la formation professionnelle, en particulier.

Et Mme le ministre de rappeler que ces dites journées de validation du document ont été précédées de plusieurs cadres de réflexion. Elle a cité, entre autres : des ateliers de concertation technique régionale et nationale sur les résultats des études et d’évaluation ; des ateliers de validation technique des priorités et stratégies du PRODEC II ; de l’atelier politique du modèle de simulation et ceux de validation des projets de programme et sous-programme.

Ces cadres de concertation ont permis de passer en revue les principales conclusions issues de l’évaluation du PRODEC I et des études réalisées, a souligné le ministre de l’Innovation et de la Recherche scientifique. Chose qui a permis de "définir les priorités et stratégies du secteur, de faire des choix d’options politiques et de définir des programmes et sous-programmes assortis d’un cadre logique pour le nouveau plan sectoriel" a-t-elle ajouté.

Diakalia M Dembélé

01 Novembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés